Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 08:06
L'information est passée quasi inapercue dans les médias ces derniers jours mais deux requins dont l'un de pret de 2 métres ont approché les plages du Canet Roussillon.
Non ce n'est pas un mauvais remake francais des dents de la mer ou une information destinée à déclencher la panique chez les baigneurs,mais beaucoup plus une résultante des activités humaines.
Selon les expets il peut s'agir de requins pelerins ou de requins bleus,sans danger pour l'homme.Mais derrière cela se cache le phenoméne de surpeche qui vide les océans et les mers,d'ou la nécessité pour ces prédateurs de suivre les poissons là ou ils sont loin des filets,donc pret des cotes.



Le nombre de requins en Méditerranée a chuté de 97% au cours des 200 dernières années, ce qui met en danger l’équilibre écologique marin, d’après les indications d’un rapport .

 

Le rapport, réalisé par le groupe Lenfest Ocean Program, a utilisé des données diverses ,comprenant les dires des pêcheurs, les spécimens dans les musées et les observations visuelles-,pour estimer le nombre et la taille des requins en Méditerranée au cours des deux derniers siècles.

Il y avait un nombre de données suffisants pour seulement cinq des vingt espèces de grands requins en Méditerranée –le requin-marteau, le requin bleu, le requin renard, et deux espèces de requins Lamniformes. Ces cinq espèces de requins ont connu un déclin moyen de 97%.

 

« Cela aura un impact majeur sur les écosystèmes parce que les grands requins prédateurs sont au sommet de la chaîne alimentaire » a déclaré Francesco Ferretti, principal auteur du rapport.

 

Perdre le sommet de la chaîne alimentaire peut signifier que les poissons plus petits chasseront et consommeront davantage leurs proies, mettant à mal l’équilibre écologique. « Si nous perdons les requins, nous perdrons cette portion importante du fonctionnement de l’écosystème » a déclaré Francesco Ferretti

 

Un rapport publié  par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a montré qu’onze espèces de requins étaient confrontées à l’extinction à cause de la pêche excessive, en partie due à la demande croissante pour la soupe d’ailerons de requins en Asie.


Les pêcheurs du monde entier attrapent et échangent les requins pour leurs ailerons très lucratifs, en méprisant souvent leur carcasse, d’après le rapport, qui indique que l’Indonésie et l’Espagne font partie des principaux pays qui pêchent les requins seulement pour leurs ailerons.

 

Francesco Ferretti a déclaré que la pratique n’était pas censée être commune en Méditerranée à cause du petit nombre de requins présents là-bas.

 

« La Méditerranée pêche depuis les temps romains, c’est une chose historique » a déclaré Francesco Ferretti. « Mais aujourd’hui, la pêche a eu un grand impact sur la population de requins ».




Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans news
commenter cet article

commentaires

Follow Decodurable on Twitter