Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 20:32
Qu'est-ce qui se cache derrière ces lettres...!?
Le Sodium Lauryl Sulfate (SLS ) et  le Sodium Laureth Sulfate (SLES).

Le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et le Sodium Laureth Sulfate (SLES) sont communement appelésutilises dasn beaucoup de savons,shampoings,detergents,dentifrices et des produits moussants.Ce sont des agents moussants  ou tensio actifs.

Le SLS et le SLES  sont des esters d'acide sulfurique-le  SLS est aussi appele "Sel de sodium d'ester de monodecedyl d'acide sulfurique".

En fait il y a plus de 150 noms différents ,de quoi tromper tous les consommateurs.
 En fait, SLES est généralement souillé avec du dioxane, un carcinogène connu. Bien que SLES soit légèrement moins irritant que le sulfate laurique de sodium, il ne peut pas être métabolisé par le foie et ses effets sont donc beaucoup plus durables. Un rapport a publié au journal de l'université américaine de la toxicologie dans 1983 a prouvé que des concentrations aussi basses que 0.5% pourrait causer l'irritation et les concentrations de 10-30% ont causé la corrosion  de la peau et l'irritation grave. 
Plus de 80 produits contiennent le sulfate laurique de sodium. Quelques savons ont des concentrations jusqu'à 30%, que le rapport d'ACTE a appelé " ; fortement irritatant et dangereux" .
Les shampooings sont parmi  les produits les plus souvent  en cause. Les rapports incluent l'irritation d'oeil, l'irritation de cuir chevelu,les  gonflement des mains. La cause principale de ces problèmes est sulfate laurique de sodium.

Alors pourquoi en trouvons nous dans tous ces produits ?

Pourquoi un produit chimique dangereux comme le sulfate laurique de sodium est employé dans nos savons et shampooings ? La réponse est simple - il est bon marché.
Le sulfate laurique de sodium trouvé dans des nos savons est exactement identique à celui que vous trouveriez dans un lavage de voiture ou même un garage, où il est employé pour dégraisser des moteurs de voiture. Comme il dissout la graisse sur des moteurs de voiture, le sulfate laurique de sodium dissout également les huiles sur votre peau, qui peut causer un effet de séchage.
Il est également bien documenté qu'il dénature des protéines de peau, qui cause non seulement l'irritation, mais permet également aux contaminants environnementaux un accès plus facile aux couches inférieures et sensibles de la peau. Peut-être le plus importunément, le SLS est également absorbé dans le corps lors de  l'application sur la peau. Une fois qu'il a été absorbé, un des effets principaux du sulfate laurique de sodium est d'imiter l'activité des hormones oestrogènes . Ceci a beaucoup d'implications sur la santé et peut être responsable d'une série de problèmes de PMS (Premenstrual syndrome )et de symptômes ménopausiques,de faire chuter la fertilité masculine  et accroitre les  cancers feminins tels que le cancer du sein, où des niveaux d'oestrogène sont connus pour être impliqués.


Encore une fois mefiez vous du Bio,qui peut cacher de telles substances.

Lisez et decriptez les étqiuettes.

Article traduit de:

http://www.natural-health-information-centre.com/sodium-lauryl-sulfate.html

Les effets connus des SLS et SLES:

http://www.natural-health-information-centre.com/sls-health-implications.html

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans polluants
commenter cet article

commentaires

vendetta 15/03/2009 13:44

Bonjour,
Conernant le Sodium laureth sulfate je suis entièrement d'accord avec vos informations, j'en ai même appris encore sur ce produit chimique, je tiens à rajouter que je ne pense pas que ce soit un dérivé d'huile de coco, je vois écris ceci sur les boites d'emballages c'est une absurdité !!! j'ai trouvé quelque chose de nouveau sur le web, une nouvelle ligne Mood Cosmetic qui propose des shampooings professionnels sans sodium laureth sulfate et je crois comprendre que le SLES n'a pas été replacé par un tensioactif de la même famille mais par des ingrédients de nouvelle génération. bien à vous.
Vendetta

Follow Decodurable on Twitter