Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 08:42

chine_14.jpg
Un groupe de chercheurs vient de publier dans la revue scientifique SCIENCE un appel à l'Inde et à la Chine,et ils appellent à collaborer pour préserver les ressources naturelles.Cet appel met en évidence une situation peut connue,mais pour le moins explosive pour les 2 pays et pour l'humanité toute entière.

Les deux grandes puissances économiques devraient encore flirter avec un taux de croissance de l'ordre de 8 à 9% dans  les prochaines années. De ce fait ils vont jouer au XXIe siècle un rôle significatif, voire dominant, dans la modification des paramètres environnementaux de notre planète.
La chine avec ses 1.3 Milliard d'habitants et l'Inde avec ses 1.1 Milliard d'habitants,vont peser de plus en plus sur les ressources,car aujourd'hui ils ne sont "rien" avec pour le Chinois une empreinte écologique quatre fois inférieure à celle d'Américain et  huit fois pour l'Indien ! Mais tous tendent à améliorer leur niveau de vie,donc à consommer plus et à copier ce mode de vie US !!
On image donc les dégradations environnementales qui se profilent..

A cette croissance s'ajoute bien évidement une demande en eau exponentielle,dans des pays où elle est déjà rare.Ces 2 pays ont une frontière commune de 2 400 kilomètres dont le tracé n'a jamais été clairement défini. Une guerre de courte durée a éclaté dans la région en 1962. Deux accords de paix ont été signés en 1993 et 1996 qui n'ont rien résolu.
Tout se joue et va se jouer en Himalaya,la plus grosse réserve en eau douce pour l'Inde et la Chine. Dans ce secteur de graves pénuries en eau voient déjà le jour à cause de l'irrigation massive des terres agricoles,et les satellites observent une baisse des nappes phréatiques de 4cm entre 2002 et 2008 dans les États indiens du Haryana, du Pendjab et du Rajasthan.
Dans les quinze ans à venir, l'Inde devrait construire 280 nouveaux barrages, faisant passer la production hydroélectrique de la région de 15 000 mégawatts (MW) à 126 500 MW.

La Chine a annoncé de son côté qu'elle allait construire 750 nouveaux barrages dans la seule région du Tibet. On lui prête l'intention de détourner le Brahmapoutre (Tsangpo, en tibétain) avant qu'il ne pénètre sur le territoire indien.Si cela se confirme,un conflit de l'eau pourrait bien voir le jour et comprend mieux pourquoi la Chine tient autant au Tibet !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans news
commenter cet article

commentaires

Follow Decodurable on Twitter